.

.
Paisani in anda pà a fiera di u Niolu. LC Canniccioni v 1910

17/04/2018

Morfina (1)

Lejean, à se stessu :
"Je ne crois pas que le parc de la Tête d'Or ait jamais existé pour lui. Aussi loin que remontait sa mémoire, il ne trouvait trace de ce nom dans sa vie (ou de ce qu'il lui en restait).
Pourtant, il se souvenait y avoir recueilli les tendres larmes d'une enfant blonde, avant qu'elles n'atteignissent le sol blanc, sablonneux et sec, de ce lieu inondé de soleil. C'était en août, en septembre, en octobre ou plus tard... Peu importe! Il était près de deux heures de cet après-midi là.
Le destin lui était là brûlant, à l'affût, au rendez-vous donné, prêt à tendre ses plus sombres tentures, ses pommes et ses pics.
Elle lui avait dit pleurer de se retrouver si seule, isolée, si loin de sa maison. Comment pouvait-il savoir ? Peut-être pleurait-elle, en fait, par pressentiment, du sale tour qu'allaient prendre les choses ? 
Et pourquoi le sérieux devait-il s'imposer à elle, si vite, à elle, si jeune? Et pourquoi Elle justement ? Ne me dites pas qu'elle s'était, ce jour là, abonnée au malheur en franchissant les grilles de ce parc !?... Non, de grâce, et de quel parc me parle-t-on ?  N'avait-elle pas, cette enfant, devant elle des heures immenses d'insouciance écrites par son destin ? Non, "on" l'avait abonnée au tragique et il fallait qu'elle le vive, s'y installe et s'y perde et puis l'épouse.
Le décor était planté avec ses accessoires aussi: il était fait de gares, de trains, de voitures, de trucs et de mille autres choses... Rien ne manquait à l'affaire, et ses acteurs aussi : au teint clair, au teint mat, une vielle sorcière, elle aussi au teint mat, se délectait déjà... et veillait au futur en tendant à l'enfant une main à la fois salvatrice et traîtresse.
Bientôt minuit, une cloche sonne: deux fois deux coups et puis douze, une étoile, pauvre petite...
"Viens, mon enfant, ce n'est rien, ça va bien se passer..."
"Et vous, connaissez-vous seulement les faïences de Moustier? Non bien sûr !... pfff... "Pffff... le Maroc, pfff... la Corse... pfff..."
Son corps se dodelinait, sec, ses cheveux mal dressés sur sa tête, et ses pffff dédaigneux et sifflants, imprimaient le tempo d'un mas perdu dans la campagne de V. "
Tandu eiu, (eru solu cun eddu) à chjamaddu: "Lieutenant, lieutenant !!!"
Sudava. A rusata di baddioli s'aviva trapanatu a mittà dritta di u ciarbeddu di u tintu Lejean. Frascicatu.
Li vinivani paroddi, una apressu l'altra, quant'eddu ci fussi statu qualchi mascina prugramata automaticata (sic) scundizata, tonta e mata. Era eddu ma un era più eddu !
U colpu, sapeti...
Chjamedi l'infirmiera ch'edda venghi ad aiutami à calmaddu. Cù tinerezza, li deti una sciringa, bedda impiuta, à morfina salvatrici. Povaru tinenti e povari à noi. M'arristava à vultà à lu meiu, u destinu. Sarà ciò chi sarà o Sarrà.