.

.
Paisani in anda pà a fiera di u Niolu. LC Canniccioni v 1910

12/04/2018

L'Omi di l'Aisne di u 18

Rapport d'opérations du 171e R.I pour la période du 29 mars au 6 avril 1918*

(Un aghju dettu nudda, chi m'impidiscivani, chi era pruibitu, ma oghji poccu m'importa à mè ch'emi persu tantu e u me amicu Lejean ch'aghju purtatu mezu mortu à u spidali... E un vi digu nudda di tutti l'amichi persi. O lu tazzu maiò ch'emi vissutu noi... Da Saint Diè à ghjugna cuì à "aider nos camarades car nos lignes de la Somme et de l'Aisne cèdent..." Cusì aviva dettu à Lejean.)

a) Le 171e R.I était dans les Vosges (...) L'embarquement commença dans la nuit du 26 au 27 mars et le débarquement dans la nuit du 28 au 29 à Breteuil-Embranchement à l'ouest de Montdidier (...) 
Deux compagnies du 2e Btn (Cdt O'Byrne), enfin débarquées à Gannes, arrivaient à Chirmont pour cantonner.
La 2e Cie ( Lieutenant Lejean, a meia diciaraghju)  face au SE en travers de la route Sauvilliers-Aubvillers (...)
Au petit jour, le 30 mars, une ligne presque continue de tranchées encerclait le village depuis la route de Sauvillers-Mailly jusqu'à la route de Sauvillers-Aubvillers.
A 7h15, les Allemands débouchent du Bois situé au N.E de Sauvillers et opèrent une première fois à l'attaque du village, en formation très ouverte : 2 vagues de tirailleurs, à une dizaine de pas d'intervalle, et à une centaine de pas de distance. Nos mitrailleuses et nos F.M fauchent l'attaque, dont les débris refluent dans le bois.
A 9h20, nouvelle attaque sur Sauvilliers, beaucoup plus dense que la première et accompagnée de plus violentes rafales de 105 et 150 (...) l'attaque est fauchée par nos mitrailleuses et une auto-canon (...) 
La 2e Cie est établie en soutien à l'ouest de Sauvillers, à cheval sur la route de Thory (...)
Pertes 3 officiers et 26 hommes tués ou blessés.
13h40, les Allemands continuent de s'infiltrer.
A 16 heures le Lt Maitrot rend compte que les allemands progressent (...) À ce moment, l'attaque d'infanterie ennemie se déclenche, plus dense plus profonde encore (...) C'est bientôt du corps à corps.
Les pertes à Sauvillers se décomposent comme il suit:
1e Btn :
- 7 officiers tués, blessés ou disparus sur 15 présents,
- troupe 333 tués, blessés ou disparus
- 8 mitrailleuses, 1 voit. d'outils et 1 caisson à munitions.
2e Btn  :
- 59 tués, blessés ou disparus, dont 1 aspirant (Lejean) et 5 sous-officiers.
Canon de 37 :
16 tués, blessés ou disparus sur 18 hommes toujours présents et les 3 pièces perdues.

Les observations recueillies (...) sont les suivantes:
Les Allemands portaient une tenue bleu horizon, avec équipement et sac à la française.
A chaque attaque, les premières vagues ont affronté les feux de la défense avec beaucoup de courage (...) Les blessés de la première attaques furent relevés et pansés  séance tenante, malgré nos feux (...) Les bonds successifs des attaques étaient signalés à l'artillerie et aux mitrailleuses ennemies par des fusées blanches tirées de la première vague d'assaut; l'ennemi assurait ses liaisons à l'aide de cavaliers, avec postes de relais.

Vers 21h30 la situation était la suivante:

Au 2e Btn : toutes les unités étaient en ligne sur les positions aux lisières Est des Bois Fermé et de Mongival.
Plus rien en avant, rien à droite et rien à gauche (...)
L'intégrité de la ligne était rétablie sans difficultés, ayant été rompue sans nécessité. La nuit avait été particulièrement calme.

E ch'hani da pò dì tutti i capazzoni, cù li sò pratenziunutu, di ciò che noi avemi presu quiddu ghjornu assignalatu e maladettu di stu 30 di marzu di u 18 ? Un avarani mancu a vargogna ? Mancu à didda, pinseti !
Quiddi chi sò morti à Thory e Sauvillers erani Omi. Eddi, i chjamarani "eroi", e cusì sarà fattuda tutti. Ci farani ancu creda ch'eddi avivani fattu à scelta di murassini on quiddi locchi !
Creda, ùn ci credeti micca, chi sò Omi, omi di carri e di sangui, cù a sò vita, cù li so storii, cù li sò peni di cori e cù li sò gioii di cori, chi si ni sò morti culà. Iè erani Omi, micca eroi. Ed è cusi ch'eddi sò morti, povari à eddi, povari à noi.


IGEOPORTAIL.GOUV

*JMO, op cité.